Bramidan 1 robotic installation

Une forte croissance de l'activité et une pénurie de soudeurs spécialisés ont contraint l'entreprise danoise Bramidan à faire un pas vers l'automatisation robotisée.

Bramidan a demandé à Valk Welding de les aider à trouver une solution afin de gérer au mieux la variété de produits dans des délais de conversion limi­tés. Niels Grue Sandberg, responsable de la production, explique : « Grâce aux robots, nous obtenons une meilleure qualité de soudage et un flux de produc­tion beaucoup plus rapide dans toute la société. En moyenne, trois fois plus vite que le soudage manuel. »

Bramidan%201%20robotic%20installation.jp

Bramidan est l'un des principaux fabri­cants de presses à balles verticales pour le compactage du carton, du plastique et d'autres matériaux recyclables. Dans un souci de sécurité, les presses sont conçues et construites selon les normes de qualité les plus strictes. Bramidan emploie 135 personnes à Bramming, à proximité immédiate de la ville d'Esbjerg, et dans les services commerciaux du monde entier. La production est exportée à 95% et l’entre­prise est l’un des trois principaux fabricants de presses à balles verticales au monde.

EXPÉRIENCE AVEC PANASONIC

Sandberg a plus de 20 ans d’expérience dans le domaine des robots de soudage. « Dans un emploi précédent, j'ai appris à connaître Panasonic en tant que marque leader. Panasonic vise un niveau supérieur avec son concept tout-en-un avec Valk Welding. Et avec leurs compétences large­ment éprouvées, j'ai immédiatement eu le sentiment qu'ils seraient en mesure de répondre à nos exigences. Nous avions déjà adapté la conception de tous nos modèles pour qu'elle soit encore plus adaptée au soudage robotisé, afin d'être bien préparés pour la phase suivante », explique Niels Grue Sandberg.

PAS DE SOLUTION STANDARD

« Là où d'autres fournisseurs offraient une solution standard, Valk Welding a examiné ce dont nous avions besoin au lieu de ce qu'ils voulaient vendre. Pour cette raison, Valk Welding fut la seule société avec laquelle nous avons souhaité poursuivre le projet. Un des problèmes était que nous ne voulions plus utiliser d’outillages dédiés à un seul modèle de presse. Valk Welding a suggéré une solution « d’outillage flexible » capable de contenir les différents modèles sans aucun ajustement, ce qui a considérablement réduit les temps de changement. En outre, le concept de leur système de recherche des cordons de soudure Quick Touch est très efficace et fiable »

PRODUITS COMPLEXES

Les presses Bramidan sont d’abord pré-assem­blées à partir de nombreuses pièces en acier, puis soudées par le robot. Pour offrir au robot de soudage un accès optimal aux produits complexes, Valk Welding a choisi un concept selon lequel le robot de soudage Panasonic TM 1600 WG3 est monté sur une construction de type potence en XYZ en position suspen­due et se déplace le long d’un rail HLVP-VP de 4 mètres. Les cadres sont positionnés dans un manipulateur Dropcenter pour fournir une accessibilité optimale au robot de soudage. Niels Grue Sandberg précise : « Les sous-ensemble avec des temps de soudage longs exigent un processus stable. Aujourd'hui, nous pouvons faire fonctionner une sous-ensemble en deux à trois heures sans interruption. L'installation fonctionne aujourd'hui plus de 140 heures par semaine. Sur un deuxième système sur châssis en H, nous soudons des pièces et des sous-ensembles plus petits. »

UNE PRODUCTION AUTONOMES

Chez Bramidan, la production était essentiel­lement manuelle et répartie en deux équipes. Avec l’introduction de la nouvelle installation de soudage robotisée, le nombre de postes n'a pas diminué, mais la capacité a consi­dérablement augmenté. Le robot continue à travailler la nuit et ce alors que tous les employés ont déjà quitté la société. « Avant l’arrivée de l’équipe de travail suivante, le robot de soudage aura terminé de souder le cadre. Un tel niveau de fiabilité était aupara­vant inaccessible. De plus, cela entraîne une économie considérable de main-d'oeuvre, dont le coût est plutôt élevé au Danemark », déclare Niels Grue Sandberg.

« Aujourd'hui, je ne peux pas imaginer ce que nous devrions faire sans les robots. Étant donné que nous avons augmenté le flux de travail dans la production et que l’activité continue de croître. Nous sommes sur le point d’investir dans une version encore plus grande que la plus grande installation de soudage robotisée, qui peut fonctionner sans main-d’oeuvre pendant la nuit et le week-end. Nous pourrons ensuite augmenter davantage la capacité de production et maintenir des coûts moindres au Danemark, où les salaires sont élevés. »

Niels Grue Sandberg (Responsable de production) : « Aujourd'hui, je ne peux pas imaginer ce que nous devrions faire sans les robots. »
www.bramidan.dk

Bramidan%202%20DTPS.png

 

Demande d’informations

Retour au sommaire