hovuma

L’année dernière, Hovuma Magazijnstellingen B.V., une société néerlandaise de production de racks d’entrepôt, a mis un nouveau robot de soudage Valk Welding en service.

L’année dernière, Hovuma Magazijnstellingen B.V., une société néerlandaise de production de racks d’entrepôt, a mis un nouveau robot de soudage Valk Welding en service. « L’achat d’une nouvelle cellule flexible composée de deux robots de soudage TAWERS de Panasonic est parfaitement en adéquation avec nos efforts pour atteindre un maximum de sécurité dans les systèmes d’entrepôt que nous réalisons », explique le directeur général de la société, Piet Sanders. L’investissement a été précédé d’une étude approfondie, de discussions avec plusieurs fournisseurs de robots et d’études de faisabilité. Les principales conditions d’investissement concernaient la flexibilité, le doublement de la production, une qualité de soudage constante et une réduction du prix de revient.

Le système de soudage robotisé

L’installation de soudage robotisée de 28 mètres se compose de 2 robots de soudage TAWERS TA1900WG de Panasonic montés sur une transfert, qui desservent 6 stations de soudage indépendantes les unes des autres. Piet Sanders indique : « Pour être en mesure d’utiliser la cellule de soudage de manière aussi flexible que possible, celle-ci a été placée sur une ligne de division de 2 halls de production. Des poutres d’une longueur maximale de 4 mètres peuvent être soudées sur les stations de soudage disposées sur un côté, alors que deux montants ou traverses d’une longueur maximale de 11 mètres peuvent être soudées sur le second côté. Comme nous livrons sur une base personnalisée gouvernée par les commandes, la flexibilité est d’une importance primordiale pour notre processus de production. Notre programme des besoins était donc clair : Une qualité de soudure constante devait être garantie pour la sécurité de nos racks, sans aucune concession de notre part. La flexibilité que nous assurait le soudage manuel devait également être garantie par les robots. Une autre condition était que la capacité de production devait être au minimum doublée, et il devait également y avoir une réduction du prix de revient. »

Choix évident pour Panasonic

« Différentes raisons expliquent pourquoi nous avons opté pour les robots de soudage Panasonic de Valk Welding pour le soudage des poutres et traverses », indique Piet Sanders. « Panasonic est spécialisé dans les équipements de soudage et propose un système complet intégrant le robot, l’équipement de soudage, l’alimentation en fil et la programmation. Tout est intégré dans un seul système, ce qui évite les problèmes de communication. »

Sécurité et durabilité

Hovuma se distingue par sa sécurité et sa durabilité sur le marché des racks d’entrepôt. Piet Sanders précise : « Nous sommes l’une des rares entreprises fournissant des racks soudés qui se distingue de la concurrence en termes de sécurité. Considérant que les dommages subits par les racks d’entrepôt de la concurrence, causés par des collisions avec les chariots élévateurs à fourche, s’élèvent à plus de 10%, cela passe à moins de 1% du prix d’achat avec les racks d’entrepôt Hovuma. Les dommages causés par les collisions de chariot élévateur sont souvent très sérieusement sous-estimés. Les racks d’entrepôt peuvent être lourdement endommagés par ces collisions, qui peuvent être critiques en cas de rack entièrement chargé. Les racks d’entrepôt soudés minimisent les risques d’effondrement. » « Le haut niveau de durabilité permet également d’assurer à ces racks une durée de vie de 30 ans. Il existe également un marché très intéressant en ce qui concerne les racks d’entrepôt Hovuma d’occasion. Le coût supplémentaire de nos racks d’entrepôt se compense facilement », ajoute Piet Sanders.

Effort de rattrapage

Avant que Sanders ne reprennent la société lors du rachat de l’entreprise par ses cadres, il n’y avait pas eu d’investissement depuis 13 ans. A la mi-2005, Sanders a débuté un effort de rattrapage avec l’acquisition d’une ligne de revêtement à poudre ultramoderne. Le gros investissement suivant a été la robotisation du processus de production. « Nous n’avions vraiment pas le choix », affirme le directeur de production, Ger Zetsen. « Il est impossible de trouver des soudeurs qualifiés de nos jours et les pics de commandes ne permettent pas d’envisager l’embauche de personnes qualifiées à court terme. Nous avons été contraints d’opter pour plus de robotisation pour les tâches récurrentes les plus fréquentes, comme lorsqu’environ 20 000 poutres doivent être soudées, sous oublier la nécessité de produire au meilleur prix. Tout nous donne entière satisfaction pour le moment. Nos attentes ont été satisfaites, la flexibilité est garantie, les temps de cycle sont atteints et la production est 100% plus rapide. Lorsque nous avions l’habitude d’avoir 4 soudeurs au travail, la ligne de soudage robotisée complete peut être pilotée par seulement deux personnes. Le seul maillon faible concerne la manutention des poutres. Mais tout est maintenant réalisé beaucoup plus rapidement qu’avec le soudage manuel. Il ne fait aucun doute qu’il y aura d’autres automatisations à l’avenir. »

www.hovuma.com

 

Demande d’informations

Retour au sommaire