metaal 2000

Une cellule de soudage robotisée doit accélérer la production

Les produits de la société néerlandaise Mojo Barriers sont utilisés dans le monde entier pour garantir la sécurité des visiteurs lors de concerts pop et d’autres grands événements publics. Le nom de la société est dérivé de son produit phare, la barrière Mojo, un segment modulaire en aluminium qui peut être employé pour construire des centaines de mètres de clôture. Les barrières Mojo sont réalisées par le fournisseur néerlandais Metaal 2000. Metaal 2000 utilise un système de soudage robotisé Panasonic avec le procédé de soudage MIG AC pour la production des barrières.

La barrière Mojo s’est faite un nom dans l’industrie du divertissement en direct. Le système est utilisé lors de plus de 2000 événements par an, partout dans le monde. La première version en acier a été développée à la fin des années 80, il s’agissait d’un élément démontable. La barrière a évolué au fil des ans. Dans un avenir proche, Mojo Barriers prévoit de remplacer toutes les versions en acier par de nouvelles barrières en aluminium.

Nouvelle version en aluminium

Metaal 2000 a été impliqué depuis le début du développement et de la production des barrières. La nécessité d’une version plus légère s’est vite imposée pour des raisons de transport et de mise en place. Le matériau choisi pour cela était de l’aluminium 5051, un alliage offrant une bonne résistance aux chocs et une résistance à la traction élevée. Comme cet alliage est difficile à travailler dans une presse plieuse, les barrières sont assemblées en soudant ensemble des sections extrudées, des tôles perforées et des tubes.

Une grande quantité de soudage

Les 800 premières barrières en aluminium ont été soudées manuellement. Metaal 2000 a confié cette tâche à 14 soudeurs manuels certifiés, tous en mesure de fournir un haut niveau de qualité de soudage. Le soudage des sections avant en particulier nécessite un grand nombre de soudures. Avec un important suivi de commande en perspective, le directeur de Metaal 2000, Jan Kok, s’est rapidement penché sur les possibilités de robotisation du processus de soudage de l’aluminium. Il utilisait déjà une cellule de soudage robotisée pour les produits en acier. En collaboration avec Valk Welding, Jan Kok a développé un gabarit refroidi à l’eau pour minimiser la dilatation du matériau lors du soudage. Le gabarit est une construction simple équipée d’un système de bridage avec connecteurs mâle-femelle. Comme l’étau et la pièce à souder ont une position fixe, l’insertion et le retrait des produits ne nécessitent pas de connaissances professionnelles particulières. Plutôt que d’utiliser le procédé TIG, Valk Welding a recommandé l’utilisation du procédé de soudage de l’aluminium MIG. Cela a abouti à l’amélioration de la pénétration et à une qualité supérieure.

Une cellule de soudage robotisée doit accélérer la production

Valk Welding a fourni une cellule de soudage robotisée avec deux bancs de serrage de 3 m, ce qui est amplement suffisant pour le soudage des pièces plus grandes. Metaal 2000 utilisera cette cellule exclusivement pour le soudage des produits en aluminium. Avec la plus grosse commande jamais décrochée se profilant à l’horizon, tant pour le remplacement des anciennes barrières en acier que pour la constitution du stock, la cellule est entièrement utilisée pour le moment. Jan Kok s’attend à produire la série dans un délai plus court de manière à planifier d’autres travaux de soudage d’aluminium.

Gabarit refroidi à l’eau

Contrairement à la qualité de soudure des barrières soudées manuellement, Jan Kok considère la qualité élevée et constante fournie par le robot de soudage comme un facteur vital pour les exigences de qualité strictes établies pour les barrières. Un facteur important est ici l’utilisation d’un gabarit refroidi à l’eau, qui permet de maintenir totalement sous contrôle l’apport de chaleur. Cela améliore enfin l’homogénéité de la soudure et conserve les dimensions constantes.

Procédé de soudage MIG AC

L’utilisation d’un robot dans le processus de soudage MIG AC entièrement automatisé permet d’appliquer moins de chaleur sur le produit final dans un intervalle de temps beaucoup plus court. Cela réduit la tension dans le matériau et la soudure. Une fois que le gabarit et les produits ont été correctement configurés et installés (par les spécialistes produits de Valk Welding), un produit de qualité constant est obtenu. L’utilisation du procédé de soudage MIG entièrement automatique permet de maintenir une quantité de matière déposée identique pour chaque produit. Ce n’est pas le cas pour le procédé de soudage TIG, où l’alimentation manuelle de l’additif dépend du soudeur manuel. La quantité de soudure du procedé de soudage MIG avec le robot de soudage a également contribué à sensiblement améliorer la qualité des barrières. 

www.mojobarriers.com , www.metaal2000.nl

Demande d’informations

Retour au sommaire