picanol project

Valk Welding a livré deux configurations de robots similaires pour l'auto¬matisation du processus de soudage et de collage de Picanol, l'un des plus grands fabricants de machines à tisser du monde.

Selon Geert Tanghe, Acheteur principal et directeur de la fabrication, c’est principalement grâce au savoir-faire technique et à l’approche flexible de Valk Welding que Picanol dispose désormais d'un système robotisé de soudage flexible et une solution robotisée très innovante pour l'automatisation du processus d’encollage.

Picanol était à la recherche d'un intégrateur de robot pour l'automatisation de son système de collage et de soudure. L'intégrateur de robot devait aussi être disposé à travailler avec des tiers concernant l'aspect application de la colle. Au sein d’un système de production hautement automatisé, intense et rapide, la soudure était réalisée partiellement manuellement, et les rouleaux de transport étaient toujours collés entièrement à la main. Geert Tanghe : « Jusqu'à récemment, le collage des matériaux bruts constituant les rouleaux lisses était un procédé traditionnel, en total contraste avec le reste du processus de production. Nous avons voulu introduire une nouvelle procédure de collage et améliorer la qualité en automatisant le processus de soudage. Pour le soudage des pièces de construction et des rouleaux de transport, nous cherchions à remplacer partiellement et à développer le robot de soudage existant ».

Machines à tisser avec 15 largeurs de travail différentes

Deux types de machines à tisser avec 15 largeurs de travail différentes sont actuelle­ment en construction dans le complexe de l'usine d’Ypres, en Belgique. Les machines à tisser à la pointe de la technologie de Picanol font plus de 1000 coups par minute, ce qui sous-entend des contraintes très élevées exercées sur les composants de commande et la stabilité des machines à tisser. Les composants de commande ne doivent pas seulement être forts et résistants à l'usure : ils doivent aussi être légers pour résister aux mouvements rapides. La stabilité nécessaire de la machine est obtenue avec des cloisons latérales en pièces moulées. Tout le travail de moulage, de tournage et de rectification est réalisé en interne depuis 75 ans.

Le choix du fournisseur

Deux types de machines à tisser avec 15 largeurs de travail différentes sont actuelle­ment en construction dans le complexe de l'usine d’Ypres, en Belgique. Les machines à tisser à la pointe de la technologie de Picanol font plus de 1000 coups par minute, ce qui sous-entend des con­traintes très élevées exercées sur les composants de com­mande et la stabilité des machines à tisser. Les compo­sants de commande ne doivent pas seulement être forts et résistants à l'usure : ils doivent aussi être légers pour résister aux mouvements rapides. La stabilité nécessaire de la machine est obtenue avec des cloisons latérales en pièces moulées. Tout le travail de moulage, de tournage et de rectification est réalisé en interne depuis 75 ans.

2 Systèmes robotisés sur châssis en forme de H

La conception et la configuration du robot fourni par Valk Welding pour le soudage robotisé des rouleaux de transport et des traverses (tubes) de stabilisation dont les cotes sont comprises entre 1,5 et 5,6 mètres de longueur, correspon­dent à la configuration de l’encollage. Les deux systèmes se composent d'un robot sur châssis en H (châssis de torsion fixe avec positionneurs sur le dessus et 2 paliers de pression télescopiques) de conception spéciale. Les deux robots sont de type Panasonic TA-1400. Les rouleaux étaient préalablement soudés en utilisant une machine à souder équipée d’un contrôleur hors d’âge qui ne pouvait plus être mis à jour. En outre, les brides étaient toujours soudées manuellement aux tubes du stabilisateur. Geert Tanghe : « L’automatisation des deux processus a été conçue pour réduire le travail manuel et améliorer la qualité. »

Système de soudage robotisé

Dans le système de soudage robotisé fourni par Valk Welding, le robot de soudage Panasonic TA-1400 se déplace sur une piste intégrée de 6m pour souder les tubes et rouleaux de transport dans des longueurs jusqu'à 5,6 m sur 2 stations à gabarit. Les positionneurs sur les deux côtés ont une tête fixe et sont montés sur les extrémités extérieures avec un palier de pression télescopique. Cela permet de souder les deux plus petites longueurs ainsi que les rouleaux de transport et les tubes de stabilisation de longueur plus importante sur un seul système. Valk Welding a également réfléchi à l'élaboration et à la prestation de gabarits de soudage ainsi qu’à la programmation du robot de soudage pour 2 types et 15 longueurs différents.

Système de collage robotisé

Geert Tanghe : « Sur nos machines à tisser, le matériau tissé est guidé vers la sortie par 3 rouleaux de transport. Ceux-ci doivent être recouverts de textile brut pour obtenir l'adhérence nécessaire. Jusqu'à récemment, nous appliquions manuelle­ment la colle par contact sur les rouleaux et le revêtement. En plus d’être une tâche chronophage, l’encollage avait aussi l'inconvénient de rendre le remplacement du revêtement difficile. Voilà pourquoi nous sommes passés à une colle époxy bi composant ». Delta Application Technics, qui se spécialise dans la conception et la production de systèmes d'appli­cation et de dosage pour les produits liquides et pâteux, a été invité à élaborer une solution permettant d’appliquer la colle précisément et automatiquement sur les rouleaux de transport métallique de sorte que la colle soit répartie uniformément. « L'intégration du système de dosage dans le même système automatisé de Valk Welding a permis de le faire avec pratiquement le même système robotisé, qui était un gros avantage en termes de maintenance et d'utilisation. Il a suffi de remplacer la torche de soudage par un distributeur de colle ».`

Des gains de qualité

Geert Tanghe : « Pour l'application de la colle, Valk Welding a adapté le système de commutation de sa torche de soudage sur le robot de sou­dage Panasonic afin d'adapter le distributeur de colle. Un position­neur spécialement développé veille à ce que les rouleaux de transport métalliques tournent rapidement pendant que le robot exécute un mou­vement linéaire. Le revêtement peut alors être enroulé directement à la main alors que le positionneur tourne lentement. Le nouveau processus d’encollage a grandement amélioré l'adhérence et, par conséquent, la qualité. Le robot applique uniformément la colle d'une manière qui ne pourrait jamais être obtenue à la main. Dans l'ensemble, cette application est la plus novatrice de son genre chez Picanol ». 

www.picanol.be

picanol%20project%202.jpg

Demande d’informations

Retour au sommaire