Elmar 2

Elmar Metaalbewerking étend sa capacité de soudage

Elmar Metaalbewerking réalise depuis de longues années des travaux de soudage pour sa clientèle existante. « Nous avons tellement de travail qu’étendre notre capacité est une priorité absolue », explique Willie de Veer, le directeur du groupe. Et cela se remarque bien au département de soudage. Suite à l’augmentation du travail, il a fallu robotiser le soudage manuel. En complément aux 2 cellules de soudage robotisé existantes de Valk Welding, Elmar a commandé 3 cellules de soudage robotisé successivement.

Elmar Metaalbewerking fait partie du groupe Elmar à Montfoort, un conglomérat de huit entreprises spécialisées dans l’usinage du métal et du bois, qui proposent chacune, sur le marché, une approche produit spécifique. Barosta est spécialisée dans la construction d’équipements et de citernes en acier inoxydable, Tebumo dans l’usinage et Elmar Metaalbewerking dans la sous-traitance pour les secteurs offshore, la construction de machines, l’automobile, etc. Le groupe est dès lors capable de satisfaire pleinement ses clients. Les entreprises s’envoient d’ailleurs du travail entre elles. Au total, le groupe emploie plus de 200 salariés.

Toutes les technologies d’usinage disponibles en interne

Le groupe Elmar possède un vaste parc de machines et les technologies de production les plus courantes, de marques réputées. La quasi- totalité du travail de la tôle et de l’usinage est réalisée par Elmar Metaalbewerking. C’est surtout le soudage de l’acier qui était en partie réalisé sur un robot Panasonic de l’ancienne génération. Willie de Veer : « Si le soudage d’assemblages complexes est réalisé à la main, mieux vaut souder les composants qui reviennent régulièrement avec un robot. D’une part pour une question d’efficacité, et d’autre part, pour obtenir une qualité de soudage élevée et constante. De plus, nous avons été confrontés à un manque de soudeurs qualifiés. L’automatisation devient alors une nécessité. »

Des robots de soudage placés sur un châssis en forme de H et de E

En déplaçant la pression au travail vers un robot de soudage, l’extension de la capacité semblait logique. « Avec les robots de la nouvelle génération, on dispose des derniers développements technologiques en interne, ce qui nous permet d’accepter du travail de soudage certifié. Après l’acquisition d’une cellule standard équipée d’un robot de soudage Panasonic TA-1400WG3 avec une table rotative librement programmable, nous avons rapidement acheté une seconde installation sur une construction en forme de E avec un drop/ center Panadice 1000-III et d’une contre poupée. Avec cette installation, on peut tourner et souder des produits jusqu’à 4000 mm voire 8000 mm, et donc étendre notre capacité et les dimensions de traitement. Vu la quantité élevée de travail, une autre installation a été achetée en début d’année sur un châssis en forme de H (H3100). Celle-ci est équipée d’un robot de soudage Panasonic TA-1800WG3 et de 2 manipulateurs de pièces librement programmables, adaptés à des pièces jusqu’à 3,00 mètres. Tous les systèmes sont programmés au niveau du robot, mais nous avons aussi acheté les logiciels DTPS et Thick Plate pour pouvoir faire bientôt de la programmation hors ligne. Le logiciel Thick Plate, combiné au DTPS, simplifie la programmation du soudage multicouche.

Former les nouveaux collègues en interne

« Les soudeurs n’étaient pas très enthousiastes à l’idée de passer au soudage robotisé, mais l’intérêt est venu peu à peu. Au lieu de faire du soudage manuel, ils font de la programmation et soudent trois fois plus qu’avant. « Et c’est très agréable », lance Willie de Veer. Le groupe Elmar est constamment à la recherche de personnes qualifiées. « Les personnes qualifiées sont choyées par leurs employeurs et ne quittent pas leur emploi ». « Il est donc difficile d’attirer de nouveaux collaborateurs, » continue Wille de Veer. C’est pour cette raison que l’entreprise forme elle-même les nouveaux collaborateurs. Elmar s’intéresse aussi aux apprentis qui, après leurs 2 jours de formation par semaine à l’école, viennent passer trois jours dans l’entreprise pour apprendre à travailler sous l’égide de collaborateurs expérimentés.

www.elmargroep.nl

Demande d’informations
“Avec les robots de la nouvelle génération, on dispose des derniers développements technologiques en interne, ce qui nous permet d’accepter du travail de soudage certifié.”

Willie de Veer

Retour au sommaire