Westland arc welding robot installation

Un nombre important de soudeurs compétents, un espace suffisant et des coûts salariaux plus bas étaient une raison suffisante pour que l'entrepreneur belge Karel Louwagie délocalise en Slovaquie la production de conteneurs pour l'industrie automobile, il y a déjà 14 ans. En 2003, Valk Welding fut sollicité pour aider à déplacer les robots de soudage existants et concevoir la nouvelle usine. Pour la société Westland, cela annonçait le début d'une entreprise prospère ; pour Valk Welding, il s'agissait de créer sa propre succursale en République Tchèque. À l'heure actuelle, Westland dispose d'un système de soudage robo­tisé pour souder des constructions jusqu'à 6 m de longueur, ce qui lui a permis de remporter une commande importante de conteneurs pour Volvo.

Avant sa délocalisation en Slovaquie, Westland possédait déjà des robots de soudage Valk Welding sur son site belge. Karel Louwagie précise : « Dans les premiers jours, j'étais un peu sceptique quant aux robots de soudage, car le travail d'un soudeur est une action relativement simple. Cependant, j'ai été rapidement convaincu par les délais de livraison plus courts avec les robots de soudage, la qualité améliorée des soudures et la certitude qu'aucune soudure ne pouvait être oubliée, car tout était préconfiguré ».

Fournisseur du secteur automobile
En Slovaquie, c'est sous l'appellation Westmetal SK que Westland s'est spécialisé dans la conception et la fabrication de conteneurs utilisés pour déplacer les produits semi-finis, y compris les carrosseries complètes, d'une unité de production à l'autre de manière pratique et sûre.

Des opportunités avec robot de sou­dage plus important
« Lorsque nous avons reçu un appel d'offre de la part de Volvo pour une commande de 1 300 conteneurs de 6 x 2,2 m, il était déjà évident que nous aurions besoin d'un robot de soudage pour offrir un prix compétitif ; nous avons donc sauté le pas. Nous sommes convaincus que les grands robots de soudage offrent plus de possibilités. Nous sommes maintenant l'un des rares fournisseurs en mesure de souder de si grandes pièces en série, ce qui fait de nous un fournisseur attractif pour les équipe­mentiers ».

Karel Louwagie poursuit : « Le nouveau robot de soudage de grande capacité est en pleine production pour le sous-assemblage des racks de carrosserie du modèle Volvo V60, qui nécessite une heure de soudage en moyenne. Avec la commande de 1 300 unités, le robot de soudage sera occupé pen­dant un certain temps. Pendant ce temps, les robots plus petits sont utilisés pour souder en série les châssis de plus petite taille des conteneurs.

Soutien de Valk Welding CZ
Les discussions préliminaires et les aspects strictement commerciaux ont été traités par Valk Welding Belgique sur les bases d'une relation remontant à 1995, l'année même où le premier robot de soudage fut installé en Belgique. Le système a été construit à Alblasserdam (Pays-Bas). Après l'achat, il fut reconstruit sur le site du client en Slovaquie en étroite collaboration avec les employés de Valk Welding CZ. Une assistance au regard de la programmation et de l'étalonnage ainsi que la formation des opérateurs ont également été fournies par les collaborateurs d'Ostrava. Karel Louwagie précise : « C'est l'avantage de travailler avec un intégrateur de robots avec des sites à travers toute l'Europe ».

Programmation hors ligne
« Pour la programmation des robots de soudage, nous utilisons le système DTPS. Nous dessinons la pièce et le moule de soudage correspondant en 3D (souvent sous Autodesk Inventor) afin que tout soit visualisé, puis nous le convertissons dans le logiciel DTPS. C'est ainsi que nous contrôlons le mouvement de la torche de soudage. Après cela, il ne reste plus qu'à procéder aux réglages de précision avant de démarrer le robot, afin de corriger les inexactitudes sur le moule et le produit », conclut Karel Louwagie (à suivre)

www.westmetal-sk.eu

Westland%20arc%20welding%20robot%20insta

 

Demande d’informations

Retour au sommaire