Logo

Une nouvelle façon de programmer : Broshuis un utilisateur pionnier de « ArcNC for Panasonic »

L'année dernière, Valk Welding a introduit 'ArcNC for Panasonic', un nouveau logiciel pour la programmation automatique des robots (ARP). Ce logiciel rend la programmation des robots de soudage industriels au moins aussi facile que celle des cobots actuellement très populaires. « Nous avons été immédiatement intéressés », déclare Broshuis, un fabricant international de remorques, qui partage aujourd’hui son expérience en tant que l'un des tous premiers utilisateurs actifs.

Facilité de programmation industrielle

Les produits de Broshuis sont très variés, ce qui constituait auparavant un problème avec le soudage robotisé. « Plus les quantités sont faibles, plus nous avons tendance à souder à la main », explique John Okken, ingénieur d'amélioration et programmeur de robots chez Broshuis, « mais aujourd'hui, nous essayons de repousser cette limite ». ArcNC for Panasonic automatise de nombreuses étapes du processus de programmation, comme la détection des cordons de soudure. Grâce à cela, Broshuis découvre bien plus que les avantages du soudage robotisé : « C’est beaucoup plus rapide à programmer, et c'est là le véritable avantage. La plupart des heures que je passais sur le logiciel DTPS (Desktop Programming and Simulation Software) ne sont plus nécessaires.

Expertise et calibration

La facilité de programmation d'ArcNC for Panasonic est actuellement unique sur le marché : avec près de 30 ans d'expérience dans la programmation hors ligne, Valk Welding offre une calibration du robot exceptionnellement homogène. Cela signifie moins d'arrêts de production, plus de gains de temps et une installation rapide. « Chez Broshuis, nous testons actuellement leur installation de type portique TRACK-Y avec les produits les plus simples », explique James de Villiers, spécialiste de la programmation hors ligne chez Valk Welding. Grâce à des mises à jour régulières du logiciel basées sur un retour d'information constant, Broshuis peut désormais souder de plus en plus de produits sur son robot.

il s'agit désormais de réellement souder de plus en plus de produits avec le robot.

John Okken, ingénieur d'amélioration et programmeur de robots chez Broshuis

Un aperçu de l'avenir

Le logiciel continue d'évoluer et de nouvelles fonctionnalités sont ajoutées au fil du temps. « Le développement progresse très rapidement », explique John Okken. « En particulier avec la dernière mise reçue lors de la journée-utilisateur DTPS, qui permet d'ajuster les points de recherche, il s'agit désormais de réellement souder de plus en plus de produits avec le robot. » Il est donc enthousiaste quant à l'avenir proche d'ArcNC : « L'avenir est certainement prometteur. De petites choses sont constamment ajoutées, mais ensemble, elles forment déjà quelque chose de grand. Quand ArcNC aura encore plus de fonctionnalités, cela ne pourra qu'être formidable. »

Le Journal

Contact

Nous réfléchissons avec vous pour trouver des solutions à vos problèmes d'automatisation (de soudage). Nous recherchons la connexion et préférons être un partenaire plutôt qu'un fournisseur.